top of page

FRESQUE
CONSTRUIRE  DEMAIN

Au début de l'automne 2023, nous habillerons la piscine George-Vernot d'une large fresque pour la durée de sa déconstruction.

Construite en 1965, la piscine George-Vernot est située dans le parc du même nom et fermée depuis 2015 en raison de la dégradation du bâtiment. Source

Le concept

À l'aide d'illustrations numériques pleines de vie et de couleurs, la fresque Construire demain réunit le passé, le présent et le futur de Saint-Michel.

Tout l'été 2023, des séances de consultation rassemblant des groupes citoyens et des organismes permettent d'intégrer la vision des Michelois au projet. En reflétant les messages, souhaits et prédictions des habitants, la fresque devient elle-même une partie de l'histoire de Saint-Michel.

Le passé de Saint-Michel

unnamed (1).jpg


La fresque imbrique des références aux citoyens et évènements marquants du quartier, tels que la construction de l’autoroute métropolitaine, les différentes vagues d’immigration et l’implantation de pôles culturels comme la TOHU, le Cirque du Soleil ou encore la construction de la Maison d'Haïti.
 

Vue aérienne de l'emplacement de la fresque. Source
Bâtiment George-Vernot vu du Sud-Est

Le présent de Saint-Michel

Dans un labyrinthe coloré, la fresque nous ancre dans le présent avec son allure de « cherche et trouve » qui invite à longer les bâches entourant le bâtiment et identifier les lieux, personnages et évènements qui y sont camouflés. L'aspect ludique du projet lui permet d'interagir avec la population et d'établir un lien unique avec cette dernière..

Le futur de Saint-Michel


Par sa nature numérique, Construire demain redéfinit la place de la technologie dans les arts. En impliquant l'intelligence artificielle dans la conception de la fresque, Guillaume Soucy crée un pont entre l'histoire et l'avenir, entre le sujet et le médium.

Construire demain, c'est un clin d'œil à l'histoire de Saint-Michel et un dialogue sur son futur.

bottom of page